Des nouvelles de la Ferme…

Message de Sophie et Cédric, nos agriculteurs des Jardins d’Héricourt :

Bonjour chers Amapiens,

Des nouvelles de la ferme en cette rentrée. Depuis notre installation nous avons parcouru du chemin.

Sur la ferme, nous avons bien déblayé les abords des bâtiments, débroussaillé et vidé les bâtiments afin de pouvoir y stocker nos légumes cet hiver en silo. Il s’agit de la constitution de cellules grâce à des palettes dans lesquelles nous allons stocker les légumes en filet que nous recouvrirons de sable pour les protéger des maladies et des insectes ou rongeurs. Puis nous mettrons un voile et de la paille sur le dessus afin de protéger du froid. Cette méthode ancestrale ne consomme pas d’énergie mais exige beaucoup de temps de mise en place, de la surveillance, bref c’est assez technique ! Nous sommes rassurés quant au stockage de nos légumes pour cet hiver. Encore quelques efforts à fournir pour finir de réparer les bâtiments.
En ce mois de septembre, nous allons être très chargés en travail : beaucoup de plantations au programme ! Il faut retirer les cultures terminées, travailler le sol, préparer les planches et faire des faux semis pour limiter l’invasion par les mauvaises herbes. Cela consiste à travailler le terrain, le laisser reposer et laisser lever les mauvaises herbes puis retravailler le terrain pour enlever ces mauvaises herbes, remonter d’autres graines qui vont lever à leur tour… Cela permet d’enlever une bonne partie des plantes « indésirables » et limiter par la suite les travaux de désherbage. Puis enfin nous pourrons pailler et planter. De nombreuses heures devant nous.

Cet été a été difficile. Les pics de chaleurs ont laissé des traces sur les cultures sous abri. Malgré l’aération maximale et l’ombrage des serres, les températures ont dépassé les 50°C à cause de l’absence de vent. La chaleur nous a occasionné des pertes conséquentes sur les tomates, les haricots et poivrons qui ont cuit dans les tunnels, brulés par le soleil et qui ont pour certains développé le bout noir, les rendant non commercialisables. Voila pourquoi en cette fin d’été, vous n’avez pu être très gâtés en tomates. La chaleur a aussi eu un impact sur des cultures comme les fenouils qui sont montés avec la chaleur. Beaucoup de problèmes avec les rongeurs aussi et certains insectes. C’est aussi l’adaptation à notre exploitation avec certaines découvertes pas toujours réjouissantes…
La sécheresse impacte les rendements, il a fallu irriguer un peu mais ça ne remplace pas la pluie ! Nous utilisons des tuyaux goutte à goutte qui apportent l’eau directement sur la terre ainsi les feuilles ne sont pas mouillées (moins de maladies et d’évaporation), nous utilisons des programmateurs pour maitriser la consommation d’eau et irriguer la nuit. Notre terre argileuse conserve bien l’eau, donc nous nous en sortons plutôt bien pour les cultures de plein air. La récolte des courgettes est très bonne, celle des courges s’annonce prometteuse !

C’est une aventure intense dans laquelle nous sommes investis pour vous fournir des légumes sains et produits dans le respect du sol et des personnes qui le cultive. Nos efforts sont récompensés, quoique pas toujours… mais en général, plutôt oui, disons qu’il faut être patient! La nature nous rappelle chaque année que c’est elle qui décide et que c’est à nous de nous adapter …
Voila pour ce qui est des nouvelles de ce trimestre. Nous esperons malgré cela vous satisfaire par nos produits et faisons notre possible pour communiquer avec vous sur ce qui se passe à la ferme.
Bonne rentrée et à bientôt.

Sophie et Cédric Boutillier.
Maraîchage biologique

Les commentaires sont impossible.